• Matériel vélo, running et outdoor

Comment choisir son VTT Dirt / Street ?

Le Dirt et le Street : des disciplines spectaculaires

Le Dirt, qui vient de l’anglais Dirt Jumping (Dirt qui signifie terre, la surface sur laquelle se déroule ce sport) est une discipline spectaculaire qui vient du BMX. Il s’agit d’effectuer des figures dans les airs, chacune ayant un nom (Tailwop, Superman, Flair, 360°, Backflip…). Le terrain de jeu des dirters est un champ de bosses en terre créé de toutes pièces avec des rampes et des modules. Les Dirt se pratique aussi en ville sur des structures artificielles telles que des skate parks, on appelle cela du Street.

En compétition, un parcours est imposé et les figures sont notées par un jury sur la difficulté, la technique, la hauteur, la fluidité et le style.

C’est un sport très visuel qui permet de faire le show et d’attirer les spectateurs. Il existe plusieurs compétitions dans le monde, le championnat le plus connu est le FMBWT (Freeride Mountain Bike World Tour) où se retrouvent les meilleurs athlètes de la discipline.

Les particularités d'un VTT Dirt

Le VTT Dirt est un petit VTT (26 pouces) compact doté d’un cadre semi rigide dont le sloping est bas, c’est-à-dire que le tube supérieur descend assez bas pour que la selle ne soit pas trop haute et laisse au dirter la possibilité de réaliser les figures facilement. Il doit être solide et équipé d’une suspension avant avec un faible débattement (100 mm) pour amortir les chocs. Le Dirt est une pratique à risque avec des sauts qui peuvent aller jusqu’à plusieurs mètres de haut, le choix du cadre est donc important, il doit être bien adapté pour éviter de vous mettre en danger.

Le VTT Dirt a un petit guidon pour une aisance de manipulation, un mono plateau comme sur le BMX et un seul frein pour ralentir si besoin. Ils auront une gaine de frein suffisamment longue pour que le pilote puisse réaliser des figures en tournant plusieurs fois le guidon.

L'équipement est primordial

L’élément le plus important de l’équipement : le casque. Il servira à protéger votre tête en cas de chute, il existe le casque bol ou le casque intégral, les deux types sont répandus parmi les dirters, sachant que le casque intégral est celui qui vous protègera le mieux. Que vous soyez débutant ou confirmé, il faudra inclure dans votre équipement diverses protections : genouillères, coudières et une protection dorsale.

Le conseil Alltricks

On ne s’improvise pas dirter du jour au lendemain et il est vivement conseillé de débuter sur des terrains dotés de petites bosses pour acquérir la technique qui vous permettra ensuite d’évoluer vers de plus grands sauts.

Découvrez les autres disciplines

Comment choisir son VTT
Comment choisir son vélo de route
Comment choisir son vélo de ville
Comment choisir son BMX