• Matériel vélo, running et outdoor

Comment choisir votre cintre VTT ?

Le diamètre

Il faut s'assurer en premier lieu que le diamètre au centre du cintre ou vous venez serrer votre potence soit bien en 31.8 mm comme 95% des cas actuels en VTT. Si votre vélo est ancien, d'entrée de gamme ou muni d'un cintre extra light très haut de gamme, il est possible que vous soyez muni d'un cintre en 25.4mm de diamètre. Par ailleurs, un nouveau format de 35mm de diamètre viens de voir le jour pour une pratique d'Enduro et de DH.

Au niveau des poignées et des commandes, le diamètre du cintre VTT est universel et ne posera jamais de problèmes.

La largeur

La largeur du cintre, de bout en bout, dépend souvent du vélo utilisé et de la discipline pratiquée.

  • Un cintre large favorise la maniabilité, la stabilité en descente et l'équilibre en danseuse sur le vélo et ouvre votre cage thoracique pour une meilleure respiration.
  • Un cintre étroit facilite le passage entre les arbres serrés et donne un meilleur aérodynamisme sur les parties roulantes.

On favorisera un cintre plus large en 29" qu'en 26" afin de faciliter le guidage de la roue plus grande qui a de ce fait plus d'inertie.

La tendance actuelle donne un cintre aux alentours des :

  • 600-650 mm en XC 26"
  • 660-710 mm en XC 29"
  • 690-740 mm en Enduro/All Mountain
  • 740-800 mm en DH

La Réhausse

Un « Rise », une rehausse, très courant en DH, permet de remonter votre poste de pilotage et de rééquilibrer votre poids vers l'arrière.
Plus on augmente cette rehausse, plus on obtient un vélo maniable, agile et précis en descente au détriment des parties montantes qui provoqueront, quand le pourcentage serra trop fort, le soulèvement au sol de la roue avant et la perte de contrôle du vélo.

Upsweep

Un « Upsweep », très courant en Enduro-All Mountain, est équivalent au « Rise » mais de manière plus ergonomique pour l'alignement osseux poignet/main sur votre vélo.

Backsweep

Un « Backsweep » fait revenir les extrémités du cintre vers vous, cela rend le cintre plus confortable au niveau de l'alignement poignet/main tout comme le « Upsweep » avec lequel il est souvent combiné sur les cintres typés Enduro-All Mountain. Le « Backsweep » sur un cintre plat ou « Rise » de 5° est apprécié en XC.

Les matériaux

Concernant les matériaux que l'on croise sur les cintres vous aurez le choix parmi :

  • L'aluminium, peu cher et solide.
  • Le scandium, plus fin et léger et aussi résistant que l'aluminium à masse égale.
  • Le carbone, le plus léger, absorbe les vibrations pour un meilleur confort, donne un look racé au vélo et reste au moins aussi résistant que l'aluminium à masse égale.

Normes

Chaque cintre de chaque marque est soumis à des tests de résistance à la fatigue en laboratoires afin de passer aux normes CE et de pouvoir vous assurer un maximum de sécurité sur le long terme.

Poids

  • Les cintres de XC compétition pèsent généralement entre 100 et 150g, voir 170g pour les cintres très larges en carbone. Pour une pratique plus décontractée, les cintres sont plus souvent autour des 200g.
  • En Enduro, les cintres sont plus souvent situés entre 200 et 250g car ils sont plus larges et ont plus de matière car ils proposent souvent un rise et nécessitent une robustesse plus importante.
  • En DH, les cintres avoisinent les 300g pour la plus part, afin d'être rigides et robustes.

Attention

Après une chute importante, il est fortement conseillé de changer votre cintre pour éviter une rupture malencontreuse car celui-ci à pu être endommagé et mettre en péril sa résistance à la fatigue sans que cela soit visible à l’œil nu.