• Matériel vélo, running et outdoor

Comment choisir son sac VTT ?

Les sacs à dos sont très pratiques en VTT, rien de tel pour transporter facilement ses réserves d’eau, de nourriture ainsi que ses petits outils et kits de réparations. Il en existe de toutes les tailles et à tous les prix, c’est pourquoi il est primordial d’être bien informé sur les critères principaux de choix avant d’acheter le sien.

A chaque pratique son sac à dos

Vous l’aurez compris, suivant sa pratique on choisira un sac plus ou moins gros. En compétition de cross-country il faudra privilégier un tout petit sac, très compact et léger de moins de 10L de contenance. Vous pourrez en général y intégrer une poche à eau de 1,5l, votre smartphone, des clés et quelques outils.

  • Pour les amateurs de randonnées, des sacs d’une contenance comprise entre 10 et 30L suffiront suivant la quantité d’affaires et de matériel que vous avez à transporter avec vous. Vous pourrez prendre votre poche à eau, vos outils, une veste imperméable ou coupe-vent, etc.
  • Au-delà de 30L de contenance les sacs seront plus adaptés aux bivouaqueurs ou aux amateurs de photos (pour ranger en toute sécurité vos imposants objectifs). L’espace disponible sera suffisant pour emmener duvet et tente mais le poids global du sac sera forcément plus important.

Des éléments différenciants sur chaque sac VTT

Les attentes des pilotes vis à vis de leur sac sont différentes suivant leur pratique. Les différents types de sacs ne remplissent pas les mêmes objectifs. Ils sont plus ou moins légers, aérés ou rigides.

  • Une aération performante au niveau du dos est un véritable plus pour votre sac. Cela vous évitera de transpirer excessivement durant votre sortie et vous permettra donc de conserver un confort même par temps chaud.
    Il existe différente technologies suivant les marques et les modèles de sacs. La plus courante est celle du dos tendu, soit un filet en mesh servant à tenir le sac légèrement décollé du dos, afin de favoriser les flux d’airs.

  • La taille des poches à eau varie d’un litre à plus de 3 litres suivant les modèles. Les poches à eau peuvent s’acheter séparément ce qui vous permettra de choisir la taille la plus adapté ou de remplacer une poche usagée.

  • Il est important de regarder la poche à eau dans son ensemble, sa qualité globale de fabrication (résistance, qualité des plastiques utilisés) mais aussi des éléments plus précis comme la pipette ou la taille de l’ouverture de la poche (si elle est grande, vous pourrez y ajouter des glaçons et la nettoyer plus facilement). N'hésitez pas à également lire nos conseils pour nettoyer et entretenir votre poche à eau.
  • Le nombre de sangles est variable sur les sacs VTT mais il est recommandé d’avoir au moins 2 points d’accroches (au niveau des pectoraux et du bas-ventre) afin que le sac reste bien en place, même lorsque les chemins sont plus chaotiques.

  • Certains sacs ont des lanières extérieures qui permettent de maintenir vos protections (genouillères, coudières ou casque) à l’arrière du sac, sans qu’elles ne vous gênent dans les montées.

  • Pour les pratiquants désireux de plus de protections, certaines marques proposent des sacs avec une dorsale intégrée, incluses dans l’achat du sac ou en option. Cela peut être très intéressant pour les amateurs de descente ou freeride n’ayant pas envide d’accumuler trop de couches différentes. Leur confort et leurs performances en seront meilleures.

  • Une housse de pluie est également appréciée lorsqu’il pleut car même si votre sac est déjà imperméable, l’humidité pénètrera à l’intérieur. Certains sacs ont donc une couche imperméable dépliable qui permet de garder l’ensemble du sac vraiment au sec.

  • Mesdames préférez un sac adapté à votre morphologie ! Certains fabricants comme Camelbak proposent des versions avec une coupe féminine.