• Matériel vélo, running et outdoor

Comment choisir son cadre VTT ?

Le cadre est l’élément principal du vélo. C’est à partir de lui que le vélo prend forme, les différents composants venant s’y ajouter. Il existe deux grandes familles de cadres : les rigides et les suspendus. Les prix s’étendent d’un peu moins de 200€ pour l’entrée de gamme à plus de 3 500€ pour le très haut de gamme. Le choix du « bon » cadre adapté à sa pratique et à son budget est donc indispensable.

De nombreux critères de choix

L’ensemble de vos données de pilotage lui sont transmises, suivant les technologies: par des capteurs placés sur la fourche, un rayon, les pédales, le moyeu arrière, le thorax de son utilisateur ou directement via signal GPS. Il est nécessaire de vérifier la compatibilité des différents signaux transmis aux compteurs sans fil par les capteurs. En effet, si vous possédez des compteurs de marques différentes, des interférences pourraient les rendre inutilisables simultanément.

Suivant votre pratique

Cadre semi-rigide

Les amateurs de cross-country ont un choix important à faire: maximiser leurs performances de pédalage en choisissant un cadre rigide ou préférer un cadre suspendu pour profiter de plus de confort, et gagner en vitesse dans les descentes.

Cadre tout-suspendu

Pour ce qui est de l’enduro, du freeride ou de la descente, le pratiquant préférera un cadre suspendu, en général un peu plus lourd mais bien plus adapté à ces pratiques souvent très engagées.

Les géométries des cades rigides et suspendus sont différentes aussi suivant la pratique visée. En règle générale, la pratique du Cross-Country privilégie un tube horizontal plus long pour plus de stabilité tandis que pour la descente, le freeride ou l'enduro, la taille du tube horizontal est réduite pour favoriser un pilotage plus vif.

Suivant votre taille

Le pratiquant doit choisir une taille de cadre adapté à la sienne. Pour cela il faut se référer aux guides des tailles présents sur chaque fiche produit. De manière générale, on peut dégager un guide des tailles de ce type :

  • Pilote entre 1,52m et 1,71m plutôt un cadre en S
  • Pilote entre 1,69m et 1,80m plutôt un cadre en M
  • Pilote entre 1,78m et 1,87m plutôt un cadre en L
  • Pilote entre 1,85m et 1,93m plutôt un cadre en XL

La taille du cadre choisi peut aussi varier en fonction des attentes du pilote. Depuis quelques années, de nouveaux formats de VTT sont apparus, au détriment du standard des 26" : les 27.5" et 29".

Ces cadres sont conçus pour des roues plus grandes, qui permettent en général d’améliorer l’adhérence, le confort, les franchissements, la stabilité mais aussi les performances générales (les roues étant plus grandes,pour un même tour de pédales, la distance parcourue est optimisée).

Suivant le matériau désiré

L'acier

Les cadres en aciers ont refait leur apparition ces dernières années dans le milieu haut de gamme.

En effet, de nouvelles technologies ont permis d’affiner l’épaisseur des cadres et de conserver les atouts de l’acier (meilleure longévité, élasticité) tout en annulant son principal défaut : son poids.

L’aluminium

Les cadres en aluminium sont à la fois légers, robustes, résistants à la corrosion et sont proposés aux prix les plus attractifs du marché. Ils étaient devenus un standard jusqu’à la démocratisation récente du carbone.

La plupart des cadres disponible en entrée, milieu et haut de gamme restent conçus en aluminium, ce dernier ayant fait ses preuves depuis le début des années 90.

Le carbone

Les cadres en fibre de carbone sont extrêmement légers, résistant à la corrosion. La fibre de carbone était considérée comme sensible il y a encore quelques années et était donc réservée au Cross-Country mais des avancées technologiques récentes permettent aujourd'hui de l’exploiter sur des vélos de descente ou freeride.

Le carbone remplace donc de plus en plus l’aluminium dans le haut et très haut de gamme.

Le titane

Les cadres en titane sont légers, très résistants à l’oxydation et ont la particularité d’être très souples et élastiques. Cependant, ces derniers ont du mal à se développer principalement du fait de leurs prix. Le titane est un métal extrêmement couteux et difficile à travailler.

Les cadres en titane sont donc réservés aux acheteurs très haut de gamme.

Suivant des standards de compatibilité

Si vous êtes désireux de conserver des composants de votre ancien vélo et de ne changer que le cadre, il faudra être très vigilant sur les spécificités du cadre convoité.

Tout d’abord, l’inclinaison autorisée par le cadre pour la fourche. Cette dernière doit avoir un débattement ni trop petit ni trop important pour ne pas mettre à mal la géométrie du cadre.

Si vous souhaitez conserver votre dérailleur avant, vous devrez également vérifier que le standard adopté par votre nouveau cadre soit le même (Collier haut/ Direct Mount haut/ Direct Mount bas/ ISCG 05).

Le diamètre de la tige de selle doit également correspondre à celui de votre nouveau cadre : il existe plusieurs diamètres, mais on peut dégager deux standards de taille (30.9 mm et 31.6 mm).

Les standards adoptés par l’axe de roue arrière, la fixation de la patte de frein arrière, le bloc pédalier, ainsi que la douille de direction doivent également être vérifiés avant l’achat du nouveau cadre.

La taille des roues que l’on possède déjà doivent également correspondre à la taille du cadre acheté (26", 27.5" ou 29").